Voyage en Arménie 2008 Erevan 16 juillet

Précédent        Suivant

Mercredi 16 juillet 

Avant de rendre la voiture vers 13h, nous allons visiter Etchmiadzin, le siége de l'Episcopat des arméniens apostoliques.

Arrêt à l’église sainte Hripsimé bordée de jardins fleuris bien entretenus.

 

 

Dans la boutique de souvenirs, la dame nous fait écouter une chanteuse d’église célèbre pour la pureté de sa voix :

 

Luciné Zakarian, décédée en 1993.

 

                                  Ecouter sur Youtube

 

 Nous continuons vers Etchmiadzin et garons la voiture face à l’entrée dominée par une sorte d’arc de triomphe constitué de deux personnages, le roi Tiritad IV tendant la main au Catholicos. C'est en 301 que ce roi se convertit au Christianisme avec tout son peuple. Dans le parc, il y a de nombreuses allées et des bancs accueillent les visiteurs, en majorité des arméniens.

 

 

Je discute avec un jeune prêtre fier de son pays et de la cathédrale d'Etchmiadzin.

Retour à Erevan. Nous allons nous promener dans la ville. Avenue du Nord se tient le sitting permanent pour la libération des prisonniers politiques.

Les policiers sont là et veillent discrètement.

En passant dans un jardin, on peut voir ces quatre personnages (probablement de l’époque soviétique) semblant discuter l’avenir du pays…

 

 

 

 

 

 

 

Nous voulons revoir l’allée des Cascades où le panorama sur la capitale est exceptionnel.

 

Au point de départ, une garderie pour petits enfants sages…

Nous commençons à monter et à chaque palier, une quantité de fontaines déversent de l’eau, jour et nuit. D'autres petites fontaines d’eau potable permettent de se désalterer. On se rafraîchit volontiers car il fait chaud sans être oppressant.

 

 

 

Il y a aussi un escalator permettant de monter et descendre sans peine. Un système de cellule le met en mouvement dès qu’on se présente sur le tapis. Le dernier palier est inaccessible pour cause de travaux.

 

 

 

                                                                                                  Jardin et fontaines.

Nous n’avons pas pu faire de photo parfaite du mont Ararat,

toujours noyé dans la brume. Celle-ci est assez moyenne.

Vue de l’Opéra à partir du sommet des Cascades

 

Dernier palier accessible pour le moment...

Allez, une dernière de l'Ararat !

Nous redescendons vers le centre, "Guétron" en arménien. Des statues ? Des oeuvres d'art ? Vous avez le choix ! Un oiseau métallique, un joueur de backgammon en bronze...et moi !!!

 

Nous traversons un parc où un colosse taille une haie. Quand on connait la langue du pays, forcément, il est facile d'engager la conversation. Je lui dis que le même travail m'attend à mon retour en France. Il me regarde étonné un instant, puis me parle de Marseille mais je n'ai pas tout compris. Il est de Gyumri et cite lui aussi Aznavour et Chirac, qui décidément font la paire ! Je lui propose la photo. Blagueur, il me demande : "Taille rapide ou lente?". Nous rions tous les deux ! Avant de nous séparer, il me dit que son surnom est "Schrek". Je trouve qu'il lui va bien. 

 

 

 

 

 

Dans ce parc, face de l’Opéra, se trouvent de nombreux bars et pubs. C’est confortable, ombragé et ventilé. Nous prenons une glace et je feuillette un magazine qui semble avoir la cote ici. C’est « Capital » ! Quel changement ! Au hasard des titres, je lis que Quick est interéssé par une implantation future, économie de marché oblige...

 

Et en page intérieure, un dessin humoristique assez surprenant ! La légende dit : « Les riches sont protégés, les pauvres exploités ». Sans commentaire !

 

 

Repas au « Caucase » toujours très bon mais attention, le prix du poisson est au poids.

Précédent         Suivant

 

 

Date de dernière mise à jour : 12/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site